Dragan Bunic, Lettre ouverte à Me Heinz Raschein

Cher confrère,
Le 26 octobre 2020, un ami m’a transmis un document en 2 pages, intitulé « Attestation de fait et de droit» fait par vous, Dr. jur. Heinz Raschein, avocat et notaire Sterna 25, 7412 Scharans (GR). Cet ami me demande de lui dire quelle valeur juridique a votre document.
Je lui ai répondu que la valeur juridique de votre document (Attestation de fait et de droit) est inexistante car une dispense de port du masque pourrait être donnée uniquement par un médecin autorisé à exercer en Suisse.
Dans ce document vous incitez nos citoyens à la désobéissance civile, à savoir de refuser de porter le masque, en citant l’art. 28 du Code civil suisse (protection de la personnalité) et les articles 7 à 9 de la Constitution fédérale suisse (certains droits fondamentaux : Dignité humaine; Egalité; Protection contre l’arbitraire et protection de la bonne foi; Droit à la vie et liberté personnelle) mais vous avez oublié à citer l’art. 36 de la Constitution fédérale qui prévoit les restrictions des droit fondamentaux qui sont parfois justifiées.
Vous dites que « le Conseil Fédéral et les gouvernements cantonaux doivent prouver que de telles mesures sont nécessaires ». Incroyable ! Tant de morts et tant de malades ne sont pas une preuve suffisante pour vous. Avec une telle attitude vous dépassez Trump, Bolsonaro et autres qui n’admettent pas l’existence du Covid19 et laissent les gens mourir.
Dans vos « Explications sur l’attestation de fait et de droit » vous dites qu’en mars 2020 le Conseil fédéral a fait un coup d’Etat même si ses mesures (restrictions des droits et libertés) le touchent aussi comme n’importe quel autre citoyen de notre pays, qu’elles reposent sur une base légale exigée par l’art. 36 de la Constitution fédérale et qu’elles ont étés acceptées par les Chambres fédérales (loi COVID-19 du 25 septembre 2020 qui « règle des compétences particulières du Conseil fédéral visant à lutter contre l’épidémie de COVID-19 et à surmonter les conséquences des mesures de lutte sur la société, l’économie et les autorités », dont la durée est provisoire fixée au 31 décembre 2021).
L’art. 18 de la COVID-19 prévoit les sanctions pour l’inobservation intentionnelle des mesures que le Conseil fédéral ordonne. J’ai peur que votre document présente une incitation à commettre l’infraction pénale, ce qui est punissable selon notre Code pénal (pourrait être poursuit pénalement celui qui l’a créé ainsi que celui qui le distribue).
Cette initiative me blesse profondément car elle néglige la position de nous personnes malades et à risque. En tant qu’une personne souffrant du cancer, « condamnée à mourir » je peux choisir de ne pas mourir du Covid19 et je porte le masque, pas seulement pour me protéger mais aussi protéger les autres si jamais j’attrape ce virus.
Une expression populaire dit que l’heureux est celui que se défend des autres mais qu’un vrai heureux est celui qui défend les autres de lui-même. En outre, vous avez oublié que les droits et libertés d’une personnes s’arrêtent là où commencent les droits et libertés d’autres personnes. Je trouve que vous avez choisi une voie sans issu car vous ne proposez pas de solutions pour combattre efficacement Covid 19.
Enfin, je me pose la question si vous avez fait votre document pour lequel vous constatez que « plus le document sera distribué et partagé, plus son effet sera important́ » par conviction ou par intérêt car vous invité les personnes qui le partagent de verser quelque chose, volontairement sur votre compte bancaire dont iban et votre nom y figurent.
Voila ce que je pense de votre document, Sans rancune. Parole de juriste.
Dragan Bunic, Dr en droit
Ancien juge, policier et avocat,
Citoyen du monde

9 commentaires

  1. Un prof dit :

    Bonjour,

    Comme enseignant, un élève m’a présenté ce document. Par respect pour cet élève et parce que c’est en réalité la décision d’une maman « particulière », j’ai évité d’expliquer ce que vous relevez dans votre billet. Le document a été transmis à la direction de l’établissement. Personnellement, j’espère que cela alertera suffisamment pour que ce Dr Heinz Raschein soit confronté aux réalités juridiques que vous relevez.

  2. Jonas dit :

    «Tant de morts et tant de malades ne sont pas une preuve suffisante pour vous.»

    Les chiffres de la mortalité en Suisse (et dans le monde entier) sont tout à fait dans les normes, aucune surmortalité à n’importe quel moment. En Suisse, plus de 280 êtres humains meurent en moyenne tous les jours. Pendant la saison de la grippe, c’est bien plus, tandis qu’à d’autres moments de l’année, c’est moins.

    Donc: les 2400 morts cumulés en 2020, lesquels ont été testés positifs (ce qui ne veut en aucun cas dire que chacun de ces morts avait présenté des symptômes de «Corona»), ce chiffre vous paraît élevé??

    Les MESURES du conseil fédéral sont forcément totalement déMESURÉÉS et ainsi non valables. Les images choquantes et tout le reste de la manipulation dans le téléjournal et les autres mass-médias n’y changent rien.

  3. Jonas dit :

    Apparemment que des commentaires consentants ne son publiés…

    D’ailleurs, «… de verser quelque chose, volontairement sur votre compte bancaire dont iban et votre nom y figurent.»

    Heinz Raschein a fait des recherches et a investi de son temps personnelle. Une demande facultative de contribution/compensation est à mon avis tout à fait justifiée. En même temps, vous ne remarquez sans doute pas à quel point vous êtes manipulé par les mass-médias qui vous incitent – à travers la panique engendrée – à crier après un vaccin non-testé et super-dangeureux – qui fait gagner les multinationales de la pharmaceutique des milliards de dollars… avec l’argent payé par nos primes de caisse-maladie croissants annuellement et nos impôts – les deux payés sous contrainte. Mais quand un citoyen reçoit éventuellement quelques francs pour son engagement pour la liberté individuelle, là vous vous indignez…

    PEUT-ÊTRE, en complément du téléjournal, vous regarderez la vidéo d’Ema Krüsi, femme genevoise très lucide et courageuse, sur l’ingénierie sociale: https://www.youtube.com/watch?v=5U5dNma39Ts (19 min)

    Félicitations si vous avez lu jusqu’ici, et meilleures salutations!

  4. Dragan Bunic dit :

    Madame ou Monsieur,
    Bonjour,
    Je respecte les opinions de chacune et chacun et je n’efface pas vos messages mais les laisse à l’appréciation d’autres personnes.
    Je suis malade du cancer et nécessairement suis souvent présent dans les hôpitaux. En lorsque je vois les malades qui souffre du Covid19, le personnel épuisé et un manque de places et d’appareils, je ne peux pas accepter l’avis que nous sommes manipulés. Cela n’est pas correct vis à vis des malades et des morts ainsi que vis à vis de leurs familles.
    Malheureusement il y a des personnes qui nient l’existence de Covid19 à des fins politiques, et celles et ceux qui croient à leurs déclarations sont beaucoup plus manipulés que nous touchés par cette épidémie.
    Bien à vous.
    Dragan Bunic

  5. Dragan Bunic dit :

    Madame ou Monsieur,
    Bonjour,
    Je vous ai déjà répondu suite à votre premier message.
    Ce texte est mutatis mutandis valable pour votre second message.
    Dragan Bunic

  6. Jonas dit :

    Monsieur Bunic,

    Je vous remercie pour votre réponse et la publication illimitée des commentaires et suis bien-sûr désolé pour vos problèmes de santé.

    C’est bien possible que les hôpitaux soient tout à fait plus occupés qu’au printemps, voir par endroit sur-occupés. Car au printemps – tout à d’après les médias «de qualité»! – les hôpitaux étaient sous-occupés et présentent d’importantes pertes pour cette période, car la pandémie telle qu’annoncée n’avait pas eu lieu.

    Comment ils font «remplir» les hôpitaux actuellement, je n’en sais rien. Ces malades du Covid hospitalisés, sont-ils vraiment malades du Covid? Présentent-ils des symptômes nécessitant absolument une hospitalisation? Les managers et les médecins-chef des cliniques appartenants de plus en plus à de groupes hospitaliers/médicaux axés sur le profit ne s’intéressent souvent pas aux avis et aux soucies du personnel de soin dans leurs cliniques. On invite les gens à se faire tester, et on propose à combien des testés positifs de rester directement en clinique? Si le/la testé/e est en plus âgé/e, se sent seul à la maison, et de nature affective, il/elle reste peut-être volontiers.

    Avez-vous entendu parler d’Erin Marie Olszewski, infirmière courageuse dans un hôpital à New York, et qui a filmé / rendu public comment des patients clairement non atteints du Covid avaient été placés dans le département «Covid» où une grande partie d’eux étaient finalement décédés, souvent dû à l’intubation. Pourquoi? Les patients Covid apportent une plus grande rémunération que les autres patients.

    https://www.infovaccin.fr/csx/scripts/downloader2.php?filename=T004/fichier/02/e9/id25n5wjdsxf&mime=application/pdf&originalname=Jon_Rappoport_-L_infirmi_re_militaire_de_l_h_pital_picentre_du_COVID_12.06.2020_FR_ANG.pdf

    En plus, le système immunitaire des gens ne s’est sans doute pas renforcé avec toute cette hygiène disproportionnée.

    Je vous assure, les opposants aux mesures Covid sont pour la plupart totalement apolitiques. Nier l’existence de Covid-19 ne sert donc aucun but politique. D’ailleurs, connaissez-vous un seul politicien qui s’oppose sans restrictions aux mesures Covid? Moi, j’en connais un seul, c’est Herbert Kickl en Autriche. Donc, renier Covid à des fins politiques…?

    Les dégâts causés par les mesures sont gigantesques: économiques, psychologiques, au niveau de la société, au niveau physique (affaiblissement du système immunitaire, accumulation de CO2 et absorption de substances toxiques dans les masques, tel que formaldéhyde, etc.). Les enfants qui n’apprennent pas à interpréter les traits du visage à cause du port du masque, c’est extrêmement grave.

    Personnellement, je ne connais PERSONNE qui a eu Corona et  plein de gens m’ont dit la même chose. Les seuls malades ou décédés dont on m’avait «témoigné», c’est du genre «le beau-père du collègue de travail qui avait 82 ans, mais tout à fait en bonne santé»…

    J’en termine ici. Conclusion: Est-ce que les défenseurs des mesures sont au courant de toutes les contre-indications de ces mesures, intervenant de manière draconienne dans la vie privée des gens? Les médias «de qualité» citent également la plupart de ces contre-indications, mais à plus petite fréquence et avec des articles et émissions plus courts que les titres choquants.

    Meilleures salutations

    Jonas B.

  7. Dragan Bunic dit :

    Monsieur Jonas,
    Je publie votre réponse mais vous ne m’avez pas convaincu.
    Si vous souhaitez voir des morts, même beaucoup de morts, de Covid19, venez chez nous en Suisse et après cela vous ne nierez-pas l’existence de cette épidémie grave.
    Bien à vous.
    Dragan Bunic

  8. Jonas dit :

    Monsieur Bunic,

    Je suis suisse et j’habite en Suisse et je ne vois rien, rien du tout e cette pandémie – à part ces mesures anti-humaines et dans les médias de qualité que je ne consulte depuis des années plus. Le test PCR représente une fraude absolue et, depuis des USA, une plainte collective contre son inventeur, Christian Drosten, est préparée minitieusement.

    Qui a peur de la mort… a forcément peur de la vie, car tôt ou tard, la vie se termine toujours par la mort (physique).

    Cette peur de la mort et de prendre sa vie en main mène actuellement l’humanité dans une prison pharma-numérique et sociale à niveau mondial, où plus de responsabilité individuelle et de créativité n’existent.

    S’il y a des guerres civiles et quelle sera leur intensité, cela dépend en grande partie de ceux qui se soumettent à ce système autoritaire et manipulatif. Tolèrent-ils qu’il y ait une partie de l’humanité qui a son propre mode de vie – sans sécurité sociale et médicale extérieure, sans surveillance numérique, etc. – ou impose-t-elle sa dictature à l’humanité entière?

    Je vous remercie pour votre accueil et vous souhaite bonne continuation.

  9. Dragan Bunic dit :

    Monsieur Jonas,
    Je respecte votre avis. Je ne savais pas que vous êtes Suisse mais je sais que chez nous aussi il y a des personnes qui nient l’existence du Codid19, pas autant qu’en France mais il y en a (j’ai même des amis qui n’y croient pas ce qui ne nous empêche pas de rester liés par amitié).
    Je suis un idéaliste (après l’apparition de mon livre Fédération mondiale, Paris 2017, certains me considèrent comme utopiste et certains autres comme visionnaire), quelqu’un qui souhaite que la paix et la prospérité soient assurées pour tout le monde de notre planète… mais je ne peux pas accepter les désinformations des personnes qui nient la réalité. J’ai beaucoup d’amis et de membre de ma famille qui sont contaminés et souffrent du Covid19 et certains sont décédé à cause de cette épidémie. En outre, étant souvent présent dans les hôpitaux, je vois les malades qui se battent pour leur vie et le personnel épuisé. Non mon cher, ce n’est pas un « complot » mais une triste réalité.
    Par respecte de ces personnes je dois mettre terme à notre conversation. Que chacun reste sur ses positions et le temps nous montrera qui a raison.
    Bien à vous.

Laisser une réponse